Qui suis je ?

 

Né en janvier 1984, j’ai grandi à Bruxelles avec mon frère et mes deux sœurs. Après avoir terminé ma scolarité à l’Institut Saint-Boniface à Ixelles j’ai assez rapidement choisi de me lancer dans des études de vétérinaire.

D’abord à l’UCL où, en plus de mon engagement chez les scouts, j’ai eu l’occasion de m’investir dans le kot à projet « Gratte » qui favorise l’intégration de personnes ayant un handicap mental, ensuite à l’ULG à la faculté de médecine vétérinaire pour terminer mon cursus et me familiariser avec la pratique.

Mon diplôme en poche, je suis parti travailler 2 ans en France dans différentes cliniques vétérinaires en pratique mixte (animaux de ferme et animaux de compagnie) avec un attrait pour le développement des médecines douces comme l’aromathérapie, pour nos compagnons à 4 pattes.

Depuis mon enfance je rêvais aussi de devenir vétérinaire sans frontières et de partir soigner les troupeaux en Afrique. Quelques formations, entre autres à la coopération technique belge, m’ont renforcé dans mon idée de partir tout en me permettant de mieux comprendre les enjeux liés au milieu de la coopération au développement. Et c’est en avril 2011 que je me suis envolé pour Madagascar avec l’ONG française Fidesco.

Durant 2 ans, j’ai travaillé comme volontaire dans une ferme-école en brousse aux côtés des paysans locaux dans une optique de transfert de compétences. J’étais responsable du suivi des élevages de la ferme, de la formation des ouvriers agricoles et des techniciens vétérinaires ainsi que de la mise en place d’un projet de micro crédit « vaches laitières ».

Cette expérience de vie m’a énormément apporté, sur le plan professionnel bien sûr mais surtout sur le plan humain. Je suis revenu avec la conviction profonde de la nécessité de construire un autre monde, plus durable et plus humain.

A mon retour mes réflexions m’ont poussé à continuer sur cette voie de la coopération au développement. Sensibiliser à une agriculture (et donc à notre alimentation) plus durable et respectueuse de notre environnement. Travailler sur la rencontre, l’échange et la compréhension de l’autre. Lutter contre toute forme d’inégalité. Réfléchir de manière globale et agir localement. Pour moi tout cela est possible !

J’ai alors été engagé par l’ONG Vétérinaires Sans Frontières à Bruxelles pour travailler sur des questions de sensibilisation du milieu agricole et vétérinaire aux problématiques de réchauffement climatique, de consommation responsable et de souveraineté alimentaire en Belgique comme dans les pays du Sud. J’ai ensuite rejoint une autre ONG, en tant que chargé d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire chez les jeunes de 15 à 18 ans, puis plus récemment, en tant que coordinateur de la structure.

Parallèlement à mes projets professionnels j’ai choisi de m’engager également dans mon quartier et de réfléchir à ma manière de consommer. J’ai ainsi créé un petit potager en libre service (incroyable comestible) sur une pelouse inutilisée du centre sportif SportCity. Avec quelques voisins nous travaillons également à quelques projets d’agriculture urbaine tels que la presse annuelle des pommes de nos jardins pour en faire du jus ou encore l’organisation d’ateliers collectifs pour apprendre à faire ses propres conserves de légumes ou du pain artisanal.

En octobre 2018, fort de mon parcours et de mes convictions, j’ai choisi de me présenter aux élections communales. J'ai obtenu le 2ème score de la liste DéFI avec 426 voix de préférence, ce qui me permet de siéger désormais en tant que Conseiller communal. Je me suis également lancé dans la course des élections régionales du 26 mai dernier où j'ai réussi à décrocher avec 1941 voix de préférence un siège de Député de la Région bruxelloise.

© 2018 by Jonathan de Patoul.
Proudly created with
Wix.com
 

Téléphone

02.549.66.08

0474.838.849 

  • Facebook Clean
  • Twitter Icône sociale
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône

Follow me